Les logiciels libres en quelques mots

Le secteur de l’informatique est certainement celui qui a connu de grands bouleversements ces 20 dernières années. Parmi les innovations qui ont su capter l’intérêt du public figurent les logiciels libres. Vous trouverez dans cet article les principaux atouts et les points faibles de ces programmes.

Les avantages qu’offrent les logiciels libres

Leur rentabilité par rapport aux autres

En général, un logiciel/application libre confère à ses utilisateurs (particuliers et professionnels) une liberté d’exploitation et/ou de modification, même s’il n’est pas garanti que son installation soit totalement gratuite. Les entreprises à forte croissance, mais disposant d’un budget serré, ainsi que les travailleurs freelance sont les plus grands utilisateurs de ces outils, car ils leur permettent de faire d’importantes économies.

La fiabilité qu’ils offrent

L’un des points forts des logiciels libres est leur fiabilité, dans la mesure où de nombreux experts en informatique contribuent régulièrement à leur évolution. Même s’ils ne sont pas sûrs à 100 %, leur efficacité n’est plus à prouver. C’est pour cela, par exemple, qu’une partie du public s’oriente de plus en plus vers des applications comme Blender, Gimp ou Libre Office, au détriment des logiciels traditionnels tels Word, Photoshop, etc.
L’un des logiciels libres les plus en vogue du moment est Mautic. Très prisé dans le domaine du webmarketing (étude du comportement de la clientèle, création automatisée de liste de contacts, envoi de courriels automatiques pour des campagnes marketing, etc.), il se démarque par son efficacité et sa sûreté. Ainsi, il existe de nombreuses raisons de choisir Webanyone pour héberger son mautic et de le confier à des professionnels.

La flexibilité qu’ils procurent

Un logiciel libre fait rarement l’objet d’un blocage de la part du concepteur/fournisseur. La raison est que le code source peut être modifié à tout moment. Aussi, en cas de bug, il suffit qu’un utilisateur en fasse le signalement, et la communauté de geeks liée au programme interviendra rapidement pour résoudre le problème.

Les inconvénients que présentent les logiciels libres

Complexité de l’interface

Prenons un cas concret : si vous utilisez des logiciels Office ou Adobe, certes, ils sont payants, mais vous ressentirez immédiatement une certaine aisance dans la façon de les manipuler. Par contre, avec une application libre, vous aurez peut-être du mal à trouver la commande « enregistrer » ou « ouvrir ». En gros, il faudra du temps pour des utilisateurs amateurs de s’adapter aux fonctionnalités d’un logiciel libre. S’il est utilisé dans une entreprise, les employés doivent être formés pour pouvoir l’exploiter convenablement.

Le problème de compatibilité

Certaines applications de traitement de texte, de comptabilité ou de traitement d’images classiques ne sont pas compatibles avec certains systèmes d’exploitation. Aussi, il est fort probable que des fichiers ne soient pas reconnus par certains programmes, forçant ainsi les utilisateurs à choisir des formats inhabituels. Par conséquent, avant d’acheter un ordinateur, il est recommandé de vérifier s’il fonctionne sous un système d’exploitation libre ou propriétaire.

Lacune en termes de communication

Nombreuses sont les personnes qui se plaignent souvent du manque de documentation sur certains logiciels libres. Bien que leurs utilisateurs, regroupés en communauté, soient généralement réactifs sur les mises à jour, cette insuffisance de renseignements (mode d’emploi par exemple) leur fait cruellement défaut. D’ailleurs, c’est probablement pour cela qu’une partie du public diabolise ces logiciels en les taxant d’applications pirates.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post